. .
( )( ) ( 0114321382
 
 


 
Rechercher
»  ...
24, 2011 2:03 pm  48

»  ...
24, 2011 2:01 pm  48

»  ...
24, 2011 1:58 pm  48

»  .
24, 2011 1:56 pm  48

» 
24, 2011 1:53 pm  48

» 
24, 2011 1:44 pm  48

»  ..
24, 2011 1:37 pm  48

»  ....
24, 2011 1:33 pm  48

»  ...
24, 2011 11:54 am  48

 
 
 
 
  . .
 
10
48
 
zidan . rima
 
 
 
 
good girl
 
M-S-F-A
 
sara
 
SAher_EllIL
 
deadman
 
 2018
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

 | 
 

 Victor Hugo

   
48
Admin



: 809
: 38
: 48mb@live.fr
/ : ////
:
: 3
: 1277
: 09/12/2009

: Victor Hugo    12, 2010 11:47 am




Victor
Hugo est n
Besanon le 26 fvrier 1802. Fils d'un gnral
de Napolon
, il suivit d'abord son pre dans
le hasard des expditions et des campagnes, en Italie, en Espagne, o il fut
page du roi
Joseph et lve au sminaire des nobles de Madrid. Vers l'ge
de onze ans, il vint s'tablir avec sa
mre, spare cette poque du gnral, Paris, dans le
quartier, presque dsert alors, du
Val-de-Grce. C'est l qu'il grandit dans une libert d'esprit et
de lectures absolue, sous les yeux d'une mre extrmement indulgente et assez
insoucieuse l'endroit de l'ducation. Il s'leva tout seul, lut beaucoup,
au hasard, s'prit, ds quinze ans, la fois de vers et de mathmatiques, se
prparant l'cole polytechnique et concourant aux
Jeux
floraux
.


Couronn
deux fois par cette socit littraire, nomm par elle matre s jeux
floraux
en1820, distingu par l'Acadmie franaise en 1817, l'ge de
quinze ans, pour une pice sur les Avantages de l'tude, s'essayant
une tragdie (
Irtamne dont on trouve quelques fragments dans
Littrature et Philosophie mlees), il comprit que sa vocation tait
toute littraire, abandonna les mathmatiques, et lana en 1822 les
Odes. Il obtint une
pension de 2 000 francs de Louis XVIII, peut-tre pour son livre, peut-tre
pour un trait de gnrosit dont le Roi fut touch ; il se maria (1822),
et ne songea plus qu' marcher sur les traces de
Lamartine, qui tait l'idole du jour.


Journaux
(Le Conservateur littraire), romans (Bug-Jargal, Han
d'Islande
), thtre (Amy Robsart avec Ancelot, l'Odon, chute), vers (Ballades et nouveaux recueils d'Odes) l'occupent jusqu'en
1827. A cette date, il donne Cromwell,
grand drame en vers (non jou), avec une prface qui est un manifeste. En
1828 il crit Marion
de Lorme
, drame en vers, qui est interdit par la censure, en 1829 les Orientales,
en 1830 Hernani,
jou la Comdie franaise, acclam par la jeunesse littraire du temps, peu
got du public.


La
Rvolution de 1830 donne la libert Marion de Lorme, qui est joue la
Porte Saint-Martin avec un assez grand succs.


Ds
lors Victor Hugo se multiplie en crations. Les recueils de vers et les
drames se succdent rapidement. En librairie, c'est Notre-Dame
de Paris
, roman (1831), Littrature
et philosophie mles
(1834), Feuilles
d'automne
, posies (1831), Chants du crpuscule, posies (1835), Voix
intrieures, posies (1837), Rayons et Ombres, posies (1840), Le Rhin,
impressions de voyage (1842). Au thtre, c'est Le Roi s'amuse, en
vers (1839), reprsent une fois, puis interdit sous prtexte d'allusion
politique, Lucrce Borgia, en prose (1833), Marie Tudor, en prose (1833),
Angelo, en prose (1835), Ruy Blas, en vers (1838), les Burgraves, en vers
(1843).





En 1841
il avait t lu de l'Acadmie franaise, aprs un premier chec. En 1845 il
fut nomm pair de France. En 1848 il fut lu dput de Paris l'Assemble
Constituante,
fonda le journal l'Evnement pour prparer sa
candidature la Prsidence de la Rpublique, et devint un personnage
politique. A la Constituante, il sigea parmi la droite et vota
ordinairement avec elle.

Peu soutenu dans sa candidature la Prsidence, mais rlu dput de
Paris, il sigea gauche l'Assemble lgislative, se marqua nergiquement
comme anti-clrical (Loi sur l'enseignement) et inclina peu peu vers le
groupe socialiste.

Au 2 dcembre 1851 il se mla au mouvement de rsistance, et dut
prendre la route de




Revenu
Paris sous la troisime rpublique, il vit le sige de 1870 et la guerre
civile de 1871, qui lui inspirrent l'Anne terrible,posies
(1872). il donna encore la deuxime Lgendes des Sicles,posies
(1877), l'Art d'tre Grand-Pre,posies (1877), la troisime Lgende
des Sicles
,posies (1881), les Quatre vents de l'esprit,
posies (1882).

Il avait t nomm snateur par le collge lectoral de Paris en
1876. Il parla peu. Il vota constamment avec la gauche. Ses opinions
politiques d'alors taient reprsentes par le journal Le Rappel,fond
vers la fin de l'Empire par ses parents et allis.


Il
mourut le 22 mai 1885, dans la saison des roses , comme il
l'avait prdit quinze annes auparavant, l'ge de 83 ans, comme Goethe. Son
corps fut dpos au Panthon, aprs les funrailles les plus magnifiques que
la France ait vues depuis Mirabeau. Il a laiss une grande quantit d'uvres
indites qui paratront successivement. En 1886 on en a donn deux, le
Thtre en Libert,
et la Fin de Satan, qui n'ont rien t sa
gloire.


    
 
Victor Hugo
    
1 1

:
 ::   ::  -